Les taux d’intérêts élevés sur les cartes de crédit

Hohe Zinsen und Gebühren bei Kreditkarten

Cartes de crédit

Modelés selon votre propre choix, soit argenté, soit platiné, soit en plastique ou en métal, avec ApplePay ou même Cashback – les cartes de crédit sont très à la mode!

Les paiements par petites mensualité pendant l’achat avec une carte de crédit peuvent sembler très tentants. Pour les éditeurs et les détaillants, la commercialisation de leur propre carte de crédit est payante dans deux manières suivantes : mis à part la fidélisation de la clientèle, il existe toujours des frais élevés pour des transactions faites à l’étranger, pour les retraits d’espèces, les factures imprimés et les frais de rappel.

Mais avant d’aller en détail et de se familiariser avec le principe des cartes de crédit, il est important de se rappeler quels types de cartes bancaires existent et dans quelles conditions chacune d’elles fonctionne.

Les types de cartes bancaires en Suisse

On peut trouver plusieurs types de cartes bancaires utilisées quotidiennement par les Suisses. Peu importe leur utilisation fréquente, il arrive souvent que nous finissons par être confus par le fonctionnement exact de chacune des cartes. Alors, c’est pour cette raison exacte qu’on veut montrer quel est leur fonctionnement, usage et dans quelle manière faut-il utiliser les cartes bancaires suivantes:

    • Carte de crédit prépayée

      C’est un type de carte que vous pouvez utiliser pour des paiements, si vous avez déjà une somme d’argent préparé à l’avance, donc cela veut dire que vous devez d’abord la charger pour l’utiliser. C’est en fait la caractéristique principale de cette carte de crédit. Chaque chargement comprend les frais qui seront vous facturés. Avec cette carte, vous ne pouvez pas avoir les limites accordées à cette carte qui vous permet d’être surendettés.

    • Carte Maestro/ carte de débit

      C’est la carte qui est directement liée à votre compte courant. Elle vous permet de retirer votre argent auprès des bancomats. Vous pouvez, également, payer vos achats en Suisse et à l’étranger avec cette carte particulière.

    • Carte de crédit

      C’est une carte qui n’est pas obligatoirement liée à un compte courant. La procédure pour obtenir une carte de crédit comprend un délai de deux semaines. Une fois reçu, vous utilisez votre carte de crédit avec une limite accordée. Alors, elle vous donne la possibilité de payer avec une somme d’argent que la banque vous a préétabli et que vous devez rembourser au temps prévu. Les retraits des bancomats sont facturés et les taux d’intérêts sont aussi compris. Les taux d’intérêts pour ce type de carte de crédit peuvent aller même jusqu’à 15%!  En gros, ce type des cartes se montre très cher bien évidemment.

    • Cartes d’achat

      Les cartes d’achats ou, aussi appelé, cartes d’achat (cartes de shopping) sont aussi un moyen de paiement très répandu en Suisse. L’objectif des cartes d’achat est de simplifier le processus d’achat. Les cartes d’achat sont, en fait, des cartes de crédit. On le voit par le service de paiement qui est comparable au système des cartes bancaires. Vous souhaitez acheter quelque chose, mais vous ne pouvez pas le payer immédiatement en argent liquide, donc vous payez par une carte d’achat qui vous a été offerte, par exemple, par un magasin. Après le temps qui vous est déterminé précédemment, vous remboursez ce montant que vous avez auparavant dépensé, ainsi que le taux d’intérêt.

      Donc, on peut constater que c’est le principe de paiement tout à fait similaire au celui par des cartes de crédit où vous êtes toujours censé à payer plus que vous avez vraiment dépensé. Si vous ne réglez pas votre solde de carte d’achat au temps prévu, on peut vous facturer le taux d’intérêt même de 12% et ça peut aller aussi même jusqu’à 15%!

Comment fonctionnent les cartes de crédits?

Vous auriez pu remarquer que presque toutes les cartes de crédits ont l’un des trois logos connus: Visa, MasterCard ou American Express. Ces sociétés offrent des licences de cartes de crédit aux banques. Ces prestataires émettent ensuite les cartes de crédits aux clients. Les cartes de crédit fonctionnent avec un schéma particulier de paiement. L’émetteur de la carte de crédit, ce qui est, le plus souvent, votre banque, vous verse de l’argent pour une courte période que vous devez rembourser par la suite. Si vous ne remboursiez pas le montant total que vous avez dépensé, la banque vous facture le taux d’intérêt.

Beaucoup d’utilisateurs ne sont même pas conscients des frais et des taux d’intérêt qu’ils obtiennent pendant une transaction de retraits d’espèces de sa carte de crédit. La plupart des prestataires font le calcul des taux d’intérêt sur les cartes de crédit dans la limite légale maximale de 12%. Si vous n’avez jamais réussi à solder votre compte à 0 CHF au cours de 4 dernières années, vous pouvez s’attendre à payer même 15% d’intérêts de pénalité!

Les émetteurs de cartes, aussi nommés des issuers, sont des organismes de crédit, telles que des banques, qui émettent les cartes de crédit. En Suisse, on en trouve une dizaine, dont on vous donne la liste ainsi que les cartes de crédits qu’ils émettent:

  • Cembra Money banque AG

    Migors Cumulus, TCS Travel, Cosy Card Conforama, Lipo Mastercard

  • Cornèr Banca SA

    Cornèrcard, Energy Card, Diners

  • Swisscard AECS

    Swisscard Cashback, American Express, SWISS Miles & More, Credit Suisse Mastercard/ Visa

  • Viseca Card Services GmbH

    Viseca, Raiffeisen, Migrosbank Mastercard/ Visa, La banque cantonale d’Argovie (AKB)

  • Bonus Card

    BonusCard, Liberty Card

  • UBS

    UBS Mastercard/ Visa

  • PostFinance

    PostFinance

  • TopCard

    Coop Supercard

La carte de crédit vs. le prêt personnel

En gros, il ne faut pas s’habituer à rembourser des dettes actuelles avec des nouvelles dettes. Alors si vous gardez à l’esprit que la dette d’une carte de crédit est, en effet, la dette la plus chère en Suisse, vous pouvez économiser considérablement des frais de carte de crédit en contractant un prêt personnel bon marché et en remboursant la dette résiduelle de votre carte de crédit. Un prêt personnel peut être planifié et il impose une certaine discipline, car mis à part des intérêts, la dette est également remboursée. En comparaison avec un prêt personnel, le risque de surendettement avec une carte de crédit est beaucoup plus probable et élevé.

Enfin, d’après tout ce qui a été mentionné, on trouve que c’est toujours mieux de se renseigner un peu plus et considérer de contracter un crédit privé avec les taux d’intérêt significativement adaptés à votre situation financière, que de payer en plus une telle somme d’argent en utilisant des cartes d’achat.

Close search